Accueil | La Salsa pour les nuls... | Concerts | CDs | Photos | Videos & DVDs | Livres | Liens | Forum | Click here for english version
Danse | Cours de Danse | Timba Social Club | Biographies d'artistes | Portraits de Salseros | Articles | Interviews

  > Orquesta Aragon / La 33  
Orquesta Aragon / La 33
Lyon, 26 juin 2009
6e Y Salsa Festival
par jsalsero

Le Y Salsa Festival, dont c’est la 6ème édition en cette année 2009, a définitivement creusé son trou dans le paysage artistique salsero français, du moins en termes artistiques, surtout au vu de la constante qualité de sa programmation. D’un point de vue financier, il subit les contrecoups de la crise, avec une terrible baisse de ses subventions. Alors on croise les doigts, on achète le t-shirt officiel... et on en parle.

Affiche contrastée du premier soir : les vétérans cubains de l’Orquesta Aragon et les jeunes pousses colombiennes de La 33. Dans cet ordre, malgré des considérations de protocole qui auraient pu amener à l’inverse, à charge pour La 33 de justifier cette place en vedette de la soirée, un peu comme Yuri Buenaventura succédant à Fruko à Tempo Latino en 2004.

Malgré une basse réglée sur la position "molaires déchaussées et pacemakers interdits" pendant les deux soirées du festival, l’Orquesta Aragon, qui fêtera ses 70 ans (et toutes ses dents, molaires comprises, eux !) le 30 septembre de cette année 2009, est encore capable de faire étalage de toute son espièglerie, de son allant, de son humour, bref... de sa jeunesse.

Les tubes se succèdent, et si ce n’est pas une des meilleures performances de la Aragon (ça reste parfois un peu "tranquilou"), leur niveau moyen est malgré tout suffisant pour emporter l’adhésion du public.

Mais c’est donc La 33 qui est attendue au tournant, et qui mérite qu’on s’y attarde. Si leur disque n’est pas tout à fait convaincant, sur scène, l’orchestre prend une dimension supplémentaire, et devient un vrai sujet de réflexion.

La 33 est donc une "jeune" (sept ans au compteur en 2009) formation colombienne, qui tente d’apporter un peu de sang neuf à la salsa, avec un succès commercial certain.

En gros, ça se concrétise par un répertoire construit sur deux axes principaux : la salsa et le boogaloo.

Le boogaloo, style new yorkais de la fin des 60’s, plutôt mid-tempo à l’origine, a connu en Colombie une très nette accélération où il est souvent joué à toute vitesse. La 33 revient à la vitesse d’origine et aux sources soul du genre, et c’est méchamment groovy, funky, ça vous chope le bassin et vous le fait onduler avant même que vous n’y pensiez.

C’est en revanche à la salsa que La 33 fait subir des accélérations surprenantes (évaluées à Mach 2 par nos services), au point qu’on se demande s’ils n’ont pas pris un abonnement dans une clinique du sport pour soigner les nombreuses tendinites que la pratique instrumentale à grande vitesse ne peut qu’entraîner. Et ça reste fluide, avec notamment une performance spectaculaire de l’un des chanteurs, qui se tape le güiro (le machin en calebasse qu’on grattouille avec une petite baguette) à des vitesses supersoniques.

Alors, tout cela n’est pas exempt de défauts : les mélodies ne sont pas très intéressantes, les riffs de cuivres le sont encore moins, et le son global de ces derniers pas très sexy.

Mais rythmiquement (les trois percussions, la basse et, donc, le güiro), c’est vivant, inventif, bouillonnant, toujours passionnant, virtuose et captivant ; et scéniquement, c’est frais, drôle et assez nouveau : des costumes au jeu de scène en passant par les chorégraphies, c’est sans paillettes et sans prétention aucune, sans uniformisation. Le genre où tout le monde s’habille et danse pareil est abandonné pour un esprit euh... disons, "voyou décontracté".

Ce n’est pas d’eux qu’on attendait le plus, mais on en ressort très intrigué. On ne sait pas encore s’ils représentent l’avenir du style, mais on a désormais envie de connaître la suite.



 

 

Dans la même rubrique:


- Victor Manuelle / Polo Montañez


Mercadonegro - New Morning, 23 septembre 2006


- José Alberto "El Canario" en concert à Paris


Oscar d’Leon - New Morning, 7 juillet 2008


Jose Alberto "El Canario" / Alfredo de la Fe / Mercadonegro / Frankie Morales - Lyon (Stade Boucaud), 10 juin 2005


Grupo Niche - Montreuil (Salle de l’Est), 18 décembre 2004


Adalberto Alvarez - New Morning, 29 janvier 2004


Yuri Buenaventura - Tempo Latino, Vic-Fezensac, 29 juillet 2011


Willie Colon / Septeto Nacional - Lyon, 27 juin 2008


Elito Reve y su Charangon - Back Up, 28 janvier 2008

Visualiser tous les articles sur les thèmes suivants:


Accueil | La Salsa pour les nuls... | Concerts | CDs | Photos | Videos & DVDs | Livres | Liens | Forum | Click here for english version
Danse | Cours de Danse | Timba Social Club | Biographies d'artistes | Portraits de Salseros | Articles | Interviews
| Plan du site | Accès Admin

Touts droits de reproducton réservés © SalsaFrance.com, 2000-2006
Pour toute information sur ce site, contactez-nous

SalsaFrance.com et son forum sont des publications de JEO

Informations légales
LOGO SPIP